Lecture : La nuit des Temps (René Barjavel)

Résumé :
L’Antarctique. À la tête d’une mission scientifique française, le professeur Simon fore la glace depuis ce qui semble une éternité. Dans le grand désert blanc, il n’y a rien, juste le froid, le vent, le silence.Jusqu’à ce son, très faible. À plus de 900 mètres sous la glace, quelque chose appelle. Dans l’euphorie générale, une expédition vers le centre de la Terre se met en place.Un roman universel devenu un classique de la littérature mêlant aventure, histoire d’amour et chronique scientifique.

Mon avis :
René Barjavel sort en 1968 « La Nuit des temps », un roman de science-fiction devenu depuis lors un classique du genre.

L’histoire relate une expédition scientifique, se déroulant de nos jours (ou un peu plus loin), dans les froideurs du Pôle sud. L’équipe découvre un signal, un signal émis depuis 900 000 ans appelant à venir découvrir très loin sous la glace la preuve d’une civilisation ayant existé beaucoup de temps avant la notre.

Le roman, empreint d’une forte empreinte de guerre froide (à remettre dans le contexte de la sortie du texte), parvient à faire passer les peuples au-dessus de ces difficultés. Les populations mondiales, face à la possibilité d’acquérir des connaissances formidables, surmonte les clans et s’unissent pour pouvoir communiquer avec les survivants.

Cette civilisation, tellement plus avancée que ce que l’on connaît, n’aura pourtant pas su éviter la destruction et le cataclysme inhérents à l’espèce humaine. Les deux seuls survivants que vont découvrir les scientifiques vont relater leur histoire, raconter leur temps. A travers leur récit l’auteur expose sa vision d’un monde évolué, plus au-delà de nos propres connaissances.

Une aventure à savourer et à mettre en perspective sur la ligne du temps : quand elle a été écrite, quand nous la lisons, quand la civilisation évoluée a vécu…

2019-09-08T17:41:52+02:00 08/09/2019|Tags: |