Lecture : Les Enfants de la liberté (Marc Levy)

Résumé :
Dis-leur Jeannot, dis-leur de raconter tout cela de ma part, avec leurs mots à eux, ceux de leur époque. Les miens ne sont faits que des accents de mon pays, du sang que j’ai dans la bouche et sur les mains.

Mon avis :
Avec “les Enfants de la liberté”, Marc Lévy signe en 2007 son septième roman.

Il s’agit de l’histoire de son père et de son oncle, résistants en 1944 dans la région toulousaine. Un récit vrai, authentique, qui donne la chair de poule tant les descriptions sont pointues et mettent à jour les sentiments humains.

Pour ce travail particulier, Marc Lévy a adopté un style littéraire radicalement différent de ce dont il a l’habitude. Un texte écris à la première personne, souvent au présent… qui place le lecteur juste derrière Jeannot, le protagoniste de l’histoire.

L’auteur, comme il l’a dit dans une interview, n’a pas souhaité avec ce roman refaire un énième livre sur la résistance. Au contraire, il a voulu aborder ce sujet avec le regard de son père : un gosse de 18 ans qui garde l’espoir de jours meilleurs.

Inutile, donc, de rajouter que j’ai particulièrement aimé ce livre, pour trois raison :
1. le style est percutant, efficace… et poignant,
2. le point de vue original de l’auteur sur le sujet de la résistance,
3. c’est un sujet qui me touche puisque j’ai aussi, de mon côté, travaillé sur cette période.

2019-09-10T19:47:04+02:00 10/09/2019|Tags: |