Lecture : Objectif Lune (Hergé)

C’est en 1953 (prépublication dès 1950) que Hergé imagine, avec sa BD “Objectif Lune”, une fusée capable d’envoyer des hommes sur la Lune.

L’histoire va emmener Tintin En Syldavie, où l’attend le professeur Tournesol pour mettre au point une fusée à destination de la Lune. L’ensemble de l’aventure se découpe en 2 volumes : “Objectif Lune” et “On a marché sur la Lune”.

Le premier tome, “Objectif Lune”, raconte les préparatifs à l’expédition. Sur une intrigue d’espionnage Hergé nous fait un cours scientifique : vitesse de libération, méthodes de propulsion, plans de la fusée…

Dans cette aventure, Hergé laisse une grande part au savoir, il souhaite montrer au lecteur la vraisemblance de son histoire. A travers cette solide base réaliste, le lecteur est ficelé et n’attend plus qu’une chose, le départ !

Pour le second tome… nous y reviendrons plus tard !

Je rappelle, si besoin, que le premier homme dans l’espace, Youri Gagarine, a eu lieu en 1961. Il faudra attendre 1969 pour que l’homme pose le pied sur notre satellite naturel.

Hergé est un visionnaire, un anticipateur de génie, car il a su inventer (entre autre) une méthode de propulsion révolutionnaire. Méthode réaliste et à l’étude de nos jours pour les longs trajets : la propulsion nucléaire capable de lancer une fusée à de prodigieuses vitesses.

Dans son fil conducteur, l’auteur sait parfaitement mêler l’intrigue, la science et l’humour grâce à ses personnages hauts en couleurs que l’on ne présente plus.

A noter que, en tant qu’auteur, je trouve le Capitaine Haddock bien plus intéressant que le personnage de Tintin. En effet, alors que Tintin est bon, bienveillant et toujours astucieux, le capitaine, lui, est imprévisible et colérique. Ce qui fait de lui  le personnage idéal pour pimenter un récit, donner du rebondissement et du sursaut.

Une BD que je recommande de lire, donc, pour en décortiquer les mécanismes… aussi simple (en apparence) qu’efficaces !

2019-09-10T19:51:32+02:00 10/09/2019|Tags: |