Lecture : Bilbo le Hobbit (J.R.R. Tolkien)

Résumé :
Bilbo, comme tous les hobbits, est un petit être paisible. L’aventure tombe sur lui comme la foudre quand le magicien Gandalf et treize nains barbus viennent lui parler de trésor, d’expédition périlleuse à la Montagne Solitaire gardée par le grand dragon Smaug, car Bilbo partira avec eux ! Il traversera les Terres Solitaires et la forêt de Mirkwood dont il ne faut pas quitter le sentier, sera capturé par les trolls qui se repaissent de chair humaine, entraîné par les gobelins dans les entrailles de la terre, contraint à un concours d’énigmes par le sinistre Gollum, englué dans la toile d’une araignée géante… Bilbo échappera cependant à tous les dangers et reviendra chez lui, perdu de réputation dans le monde des hobbits, mais riche et plus sage. Bilbo le hobbit, un grand classique de la littérature fantastique moderne.

Mon avis :
« Bilbo le Hobbit », célèbre roman du non moins célèbre J.R.R. Tolkien, paru en 1937, n’avait à l’origine d’autre but que de distraire les enfants de l’auteur.

Donc, on doit en parler plus comme un conte épique que d’un roman, au contraire du « Seigneur des anneaux » (paru en 1954).

A partir de ce constat, nous entrons dans une aventure rocambolesque où Bilbo, accompagné de 13 nains, accomplit un parcours initiatique qui l’emmène à se découvrir de grandes aptitudes dans des domaines divers et variés : audace, courage, esprit de groupe…

Un récit qui, sans en avoir l’air, met en lumière la particularité qu’ont certaines personnes (passant de prime abord inaperçues) à devenir la clef de voûte d’une équipe au moment où tout semble perdu.

A lire, donc avant (ou après) le visionnage des films de Peter Jackson…

2019-08-30T22:44:32+02:00 29/08/2019|Tags: |