Lecture : 99 Francs (Frédéric Beigbeder)

Résumé :
Octave est le maître du monde. Octave exerce en effet la profession lucrative de rédacteur publicitaire : il décide aujourd’hui ce que vous allez vouloir demain. Octave est un mort-vivant, couvert d’argent, de filles et de cocaïne. Un jour, il se rebelle. Le doué Octave déjante. La cliente idéale ?  » Une mongolienne de moins de cinquante ans.  » Les nababs de la publicité ?  » Ils mènent la troisième guerre mondiale.  » De l’île de la Jatte où négocient les patrons d’agence à Miami où l’on tourne un spot sous amphétamines, d’un séminaire en Afrique à Saint-Germain-des-Prés, de l’enfer du sexe à la pureté perdue, Frédéric Beigbeder, entre fiction et pamphlet, écrit la confession d’un enfant du millénaire. En riant, il dénonce le mercantilisme universel. En quelque sorte, un livre moral. Pour 99 francs, seulement.

Mon avis :
99 Francs, le livre de Frédéric Beigbeder est une véritable claque, autant littéraire qu’intellectuelle. 

Dans un style direct, percutant, caustique et recherché, l’auteur nous plonge dans l’envers du décor du monde de la création (de la publicité en particulier) et nous transporte dans une réflexion sur ce qu’est devenue notre société de consommation.

A découvrir de toute urgence..

2019-08-30T22:34:15+02:00 30/08/2019|Tags: |