Lecture : Juste un peu flou (Robert Capa)

Résumé :
Cet ouvrage réunit le texte et les photographies de Robert Capa sur la deuxième guerre mondiale à ce jour jamais publiés en français. Le récit commence en 1941 lorsque Capa, envoyé par le journal Colliers couvrir la guerre, quitte New York pour rejoindre l’Angleterre. A travers son texte et ses photographies, Capa nous immerge dans un périple trépidant à travers toute l’Europe, de Londres à l’Afrique du Nord, de l’Italie au débarquement, de Paris libéré à l’Allemagne aux derniers jours du conflit. Ce texte, empreint de la violence et de l’horreur des combats, de toute la verve et l’humour de Capa, mêle la guerre, le débarquement, sa relation amoureuse avec la séduisante Pinky, son amitié avec Hemingway. Il révèle Capa sous un autre jour, et nous permet ainsi de ne pas nous arrêter
à la mythologie engendrée par ses photos, de porter un autre regard sur son travail de photojournaliste. Il ne se limite pas à être un simple témoin des faits qu’il relate
et photographie : il n’est pas spectateur de la guerre, il vit la guerre. Il est reporter, parachutiste, débarque avec les alliés sur les plages de Cherbourg, s’investit totalement auprès
des hommes dont il partage l’existence. Sur l’édition originale Capa écrivait en guise d’avertissement : « Ecrire la vérité est tellement difficile, alors pour mieux la traduire je me suis permis de faire quelques retouches à ma façon. Tous les événements et les personnages de ce livre sont fortuits et ont un certain rapport avec la vérité. » Ces images et ces mots de Robert Capa montrent bien qu’il n’était pas homme à chercher des vérités absolues, mais des vérités relatives, relatives à la réalité des hommes, de leurs vies et de leurs souffrances.

Mon avis :
« Juste un peu flou », par Robert Capa.

L’autobiographie du célèbre reporter photographe Robert Capa « Juste un peu flou » (chez Delpire).

Un récit profond qui, non seulement fait vivre de l’intérieur la libération de la France, mais aussi (avec son sens direct de la narration) offre un doux plaisir à la lecture en présentant au lecteur sa vision de la photographie et du métier de photoreporter.

Une biographie à lire pour tous ceux qui s’intéressent, de près ou de loin, à ce pionnier du photoreportage.

2019-08-30T22:32:14+02:00 30/08/2019|