Lecture : Le nom de la rose (Umberto Eco)

Résumé :
En l’an de grâce et de disgrâce 1327, rien ne va plus dans la chrétienté. Des bandes d’hérétiques sillonnent les royaumes. Lorsque Guillaume de Baskerville, accompagné de son secrétaire, arrive dans le havre de sérénité et de neutralité qu’est l’abbaye située entre Provence et Ligurie – que tout l’Occident admire pour la science de ses moines et la richesse de sa bibliothèque –, il est aussitôt mis à contribution par l’abbé. La veille, un moine s’est jeté du haut des murailles. C’est le premier des assassinats qui seront scandés par les heures canoniales de la vie monastique. Crimes, stupre, vice, hérésie, tout va advenir en l’espace de sept jours.

Mon avis :
Umberto Eco nous plonge tout droit dans les profonds méandres religieux et hérétiques du moyen âge avec son roman « Le Nom de la rose ».

L’ambiance (lourde et très bien campée) régnant dans l’abbaye place le lecteur tout au long du récit dans une belle intrigue ‘policière’.

J’ai trouvé très intéressant le fait de mélanger médiéval et policier (même si bien sûr ce n’est pas le premier ouvrage dans ce style) parce que cela offre des possibilités tout de même encore peu exploitées sur les croisements de genre.

Un classique à lire !

2019-09-02T22:04:01+02:00 02/09/2019|Tags: |