J.R.R. Tolkien

« La magie n’ opère que si l’ on veut bien consentir à se laisser emporter par Elle. »

J.R.R. Tolkien

Ah !
Tolkien, un autre auteur cher à mon coeur. Un de ceux qui m’ont appris qu’en littérature, il n’existe pas seulement les auteurs classiques que l’on nous fait lire au collège et au lycée…

“Si un plus grand nombre d’entre nous préférait la nourriture, la gaieté et les chansons aux entassements d’or, le monde serait plus rempli de joie.”
J.R.R. Tolkien

John Ronald Reuel Tolkien (1892-1973), est un écrivain, poète, philologue et professeur d’université anglais. Il est devenu connu dans le monde entier grâce aux non moins célèbres romans « Bilbo le Hobbit » et « Le Seigneur des anneaux ».

Après son expérience traumatisante de la Première Guerre mondiale, Tolkien devient professeur assistant de langue anglaise, puis professeur de vieil anglais en 1925 et professeur de langue et de littérature anglaises en 1945.

Durant sa carrière universitaire, il défend l’apprentissage des langues, surtout germaniques, et bouleverse l’étude du poème anglo-saxon Beowulf avec sa conférence Beowulf : Les Monstres et les Critiques (1936).

Tolkien commence à écrire pour son plaisir dans les années 1910, élaborant toute une mythologie autour des nombreuses langues qu’il invente. L’univers ainsi créé pour accueillir tous ces peuples qui parlent ses langues, la Terre du Milieu, prend forme au fil des réécritures et compositions.

En 1937, la publication du Hobbit (écrit dans le but de divertir ses enfants) fait de Tolkien un auteur pour enfants estimé. Sa suite longtemps attendue, Le Seigneur des anneaux, est d’une tonalité bien plus sombre. Elle paraît en 1954-1955 et devient un véritable phénomène de société dans les années 1960.

Tolkien travaille sur sa mythologie jusqu’à sa mort, mais ne parvient pas à donner une forme achevée au Silmarillion. Ce recueil de légendes des premiers âges de la Terre du Milieu est finalement mis en forme et publié à titre posthume en 1977 par son fils et exécuteur littéraire Christopher, en collaboration avec Guy Gavriel Kay.

De nombreux auteurs ont publié des romans de fantasy avant Tolkien, mais le succès majeur remporté par Le Seigneur des anneaux au moment de sa publication en poche aux États-Unis est à l’origine d’une renaissance populaire du genre.

Tolkien est ainsi considéré, pour certains, comme le « père » de la fantasy moderne. Son œuvre a eu une influence majeure sur les auteurs ultérieurs de ce genre, en particulier par la rigueur avec laquelle il a construit son monde secondaire.

2019-09-07T09:06:41+02:00 05/09/2019|Tags: |