Un saut de puce dans cet immense univers

Ce 17 novembre 2016 au soir Thomas Pesquet, avec deux acolytes, est monté dans sa fusée et à gagné l’espace. Il est devenu l’un des rares hommes (dans l’histoire de l’humanité) à entrer en orbite terrestre et à voir notre bonne vieille terre à travers les hublots d’une station orbitale.

Bien sûr, j’aurais adoré être astronaute, pouvoir s’arracher pour un temps à cette gravité qui, tôt ou tard, finira par vaincre chacun de nous, contempler notre nid (si abîmé) qu’est la planète bleue.

Bref, ce voyage, réalisé aux limites des capacités d’ingénierie et du savoir-faire humains, interpèle avec force mon imagination d’auteur… tout en prouvant (s’il en était encore besoin) l’immense petitesse de l’homme face à l’univers qui nous entoure.

2019-09-07T19:11:23+02:00 07/09/2019|Tags: |