Lecture : Madeleine Férat (Emile Zola)

Résumé :
Ce n’est pas de volonté que manque Madeleine Férat, mais plutôt de principes pour choisir le bon chemin. Fuyant un tuteur abusif, elle se jette dans les bras du premier venu et, surtout, se croit obligée d’y rester !L’habitude créant une sorte de bonheur, Madeleine se trouve même désespérée quand Jacques la quitte pour s’engager comme chirurgien militaire en Cochinchine. Elle se sent si engagée qu’elle hésite même à épouser Guillaume de Viargue quand celui-ci, après un an de liaison, la demande en mariage. Elle ne s’y décide que lorsqu’elle apprend la mort de Jacques dans un naufrage.Quatre ans de bonheur se succèdent dans le domaine normand où le jeune couple vit retiré… jusqu’au jour où Jacques, miraculeusement sauvé, réapparaît dans leur vie…Publié en 1867, un an après Thérèse Raquin, ce roman de jeunesse, dédié à Manet, témoigne du goût de Zola pour les personnages maudits et les situations de panique. Dans un style évocateur de Renoir et Degas, la tragédie tombe sur l’insouciance de personnages jeunes et lumineux…

Mon avis :
« Madeleine Férat » d’Emile Zola (paru en 1882) traite de l’hérédité et emmène le lecteur dans une descente aux enfers d’un jeune couple ayant cru s’endormir dans les plaisirs d’un mariage baignant dans le rêve et les voluptés d’un avenir calme et sans vague.

2019-08-30T22:40:13+02:00 30/08/2019|Tags: |