Lecture : Au revoir là-haut (Pierre Lemaitre)

Résumé :
1919. Au sortir de la guerre, la société française peine à ménager une place aux anciens poilus devenus encombrants et les trafics les moins glorieux y vont bon train. Albert Maillard, modeste comptable, qui a sauvé la vie d’Édouard Péricourt, jeune fils de bonne famille, juste avant la fin des combats, tente de les faire vivre de retour à Paris. Édouard, défiguré, refuse de reprendre contact avec les siens et imagine une gigantesque arnaque à la nation pour tenter de renouer avec une vie, ailleurs.

Mon avis :
Une BD scénarisée par Pierre Lemaître, l’auteur du roman, qui sait mettre le dessin, l’illustration au service de l’histoire. C’est le dessin qui fait avancer le récit, et le texte se transforme en « simple » soutien.

Nous sentons qu’il s’agit d’une adaptation, qui se nourrit du langage propre à l’univers de la BD. Cela rend cette version de l’histoire unique, qui ne cherche pas à remplacer le roman, mais qui donne l’envie d’en savoir plus, de se mettre à lire le roman, qui reste l’oeuvre originale.

Les personnages sont fouillés, leur destin se mêle et se croise dans une danse minutieuse, voilà ce qui m’a intéressé dans ce projet. La qualité de gestion des trajectoires de chaque personnage fait de cet album (un one shot) une pièce complète et très bien construite.

2019-09-12T23:00:02+02:00 12/09/2019|Tags: |