Lecture : Harry Potter à l’école des sorciers (J.K. Rowling)

Résumé :
Le jour de ses onze ans, Harry Potter, un orphelin élevé par un oncle et une tante qui le détestent, voit son existence bouleversée. Un géant vient le chercher pour l’emmener à Poudlard, une école de sorcellerie !

Voler en balai, jeter des sorts, combattre les trolls : Harry se révèle un sorcier doué. Mais un mystère entoure sa naissance et l’effroyable V., le mage dont personne n’ose prononcer le nom.

Mon avis :
L’auteur débute son œuvre avec un grand coup.

Harry Potter à l’école des sorciers n’est qu’un commencement, une première pièce au puzzle qui a pour objectif de poser des décors et des personnages dans une grande trame.

Le lecteur s’immerge totalement dans l’univers grâce à des descriptions à la fois concises et efficaces, puis vient le temps de dépeindre la profondeur du monde. C’est avec des touches distillées ici et là que JK Rowling nous suggère que ce qui se passe autour de nos personnages n’est qu’une partie du monde, qu’une partie de l’histoire de ce monde. Nous sentons que ce que nous réserve la suite des aventures de Harry Potter va ouvrir de nouvelles portes sur l’imaginaire et le fantastique.

Ecrit plutôt pour les enfants, ce texte est structuré simplement. Quand se pose une question pour les héros, la réponse arrive dans la foulée (parfois d’ailleurs avec quelque surprise). Le récit n’en reste pas moins de qualité, prenant et addictif !

Voila donc ce qui m’a intéressé, en tant qu’auteur, dans ce premier volet de la saga Harry Potter : malgré l’apparente simplicité du déroulé de l’histoire, le lecteur est pris et ne demande qu’à découvrir la suite de l’histoire.

2019-09-14T23:30:34+02:00 14/09/2019|Tags: |