Actu : un avis pour Etolien le Manchot

Cela fait toujours plaisir quand les lecteurs apprécient nos écrits… et encore plus lorsqu’ils le disent !!!

Le Blog L’instant des lecteurs me gratifie d’un beau retour de lecture.
Je lui laisse donc la place :

Nous plongeons dans un décor lugubre apparenté aux temps anciens. L’ambiance est oppressante, les personnages caractéristiques et charismatiques. On se demande ce qui se joue dans la cité du Val d’Aquelys… C’est toujours insidieux, tapis dans l’ombre…

Je ne vous raconterai ici ni l’histoire, ni ses détails. En effet, le résumé « quatrième de couverture » annonce la couleur et il se suffit à lui-même.

Une nouvelle est toujours trop courte. Mais tout dépend de la construction… Ici, Jean-Marc Dopffer nous embarque dans un décor particulier, aux personnages inquiétants et énigmatiques.
Etolien, le personnage principal, est un géant bourru, taciturne et abîmé par la vie, venu de l’ouest. De quel côté se trouve cet être étrange ? Nous le découvrons au fil des pages et il arrive au bout de ce qu’il entreprend, coûte que coûte !

Je ne vous cache pas que j’ai eu du mal à entrer dans le fil de l’histoire… Tellement chaque pièce du puzzle est une recherche de chaque instant, qui se retrouve dans un tableau final stupéfiant ! Ah non, la fin, je ne l’ai pas vu venir !
Oui, j’ai été surprise parce qu’en effet j’ai eu du mal à y entrer, mais une fois dedans, j’étais tellement dedans que je reste sur les fesses.

Jean-Marc Dopffer a quelques atouts dans sa manche pour nous accrocher littérairement parlant ! Il joue avec les décors, les stratégies, les histoires, les croyances et tisse tranquillement sa toile de fils blancs jusqu’à ce que sa proie (le lecteur) se retrouve dans un petit nid douillet pour l’en faire tomber ! Oh, mon cher auteur, ce n’est pas bien ! Mais que c’est délectable !

Les mots et les enchaînements sont fluides et plus que bien ajustés à l’ambiance et à l’histoire. Le suspense est à son comble et le cocktail du géant bourru et ce qui l’entoure fonctionne à merveille. Jamais cette nouvelle ne s’arrête et si on prend le temps de respirer, on se retrouve dans une autre situation encore plus surprenante.

Après avoir lu la première nouvelle « Orglin la primitive », je tenais en effet à lire la suite. On retrouve un fil rouge dans ces deux nouvelles qui pourtant se déroulent avec des personnages différents et à des moments différents.

Dans cet univers fantastique, on oscille dans la stupeur et le questionnement, on cherche, on analyse, on attend, on découvre et on est surpris. C’est pour cela que je vous recommande cette nouvelle et celle d’avant… Un peu comme l’univers de Tolkien, vous retrouverez différents endroits et différentes histoires…

Allez faire un tour sur le blog, cela vaut le détour !!
https://linstantdeslecteurs.blogspot.com/2018/09/le-cycle-du-barcil-2-etolien-le-manchot.html


Découvrez le Cycle de Barcil, cliquez ici !

2019-09-21T18:35:06+02:00 13/09/2019|Tags: |